Accès direct à l'aide Retour à la page d'acceuil Accès au plan du site Accès au formulaire de contact Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page
Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page

Recherche par métier / application

Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page

Approvisionnement de bois local

Approvisionnement de bois local
Quand les communes sont propriétaires de forêts, leurs élus peuvent faire des choix politiques avec une vision du développement territorial à long terme.

Contrat d'approvisionnement de bois locaux

Par le contrat d'approvisionnement de bois, une commune forestière peut favoriser le circuit court en approvisionnant ses propres chaufferies et les entreprises locales.
Ce type d'approvisionnement contribue :
- au maintien de l'activité et de l'emploi sur le territoire,
- à la réduction des coûts (moins de transport) et de l'impact environnemental, grâce à la moindre énergie consommée et à la moindre émission de carbone.

Le contrat d'approvisionnement a pour avantage de permettre l'optimisation de l'exploitation des forêts communales :
- offre de bois en adéquation avec la demande,
- recette régulière pour la commune,
- bois triés. Toutes les qualités de bois peuvent trouver un débouché.
Pour répondre à des marchés importants, les communes se regroupent pour garantir l'approvisionnement. En Rhône-Alpes, par exemple, les représentants de la forêt publique et de la forêt privée ont signé un accord de partenariat en 2005 pour organiser la fourniture conjointe de bois dans la qualité et la quantité souhaitées.

Formation des acteurs de la filière bois énergie

Les Communes forestières, conscientes des enjeux de développement territorial, jouent un rôle moteur dans la mise en place de la filière bois énergie, par la formation et le partage d'expérience.
Le 16 et 17 mars 2011, les Communes forestières de Rhône-Alpes organisaient une formation sur la caractérisation des combustibles avec des exploitants forestiers (plaquettes et bûches), des gestionnaires de plate-forme et des maîtres d'œuvre (communautés de communes, collectivités territoriales). Faisait partie de la formation, la présentation* de différents humidimètres pour une mesure de la teneur en eau sur site des plaquettes forestières et du bois rond.

Il ressort des échanges entre participants que :
- l'accompagnement des opérateurs est crucial pour que la prise de mesure soit fiable,
- la qualité du bois est parfois mise en cause alors qu'il s'agit d'un problème de conception de chaufferie.

Au-delà de la fourniture des humidimètres Humitest, Domosystem est au service de ses clients pour :
- former les opérateurs dans la caractérisation des combustibles (y compris la teneur en eau),
- concevoir des formations personnalisées intra ou inter-entreprises.

Structurer la filière bois, les Communes forestières y participent activement par leur approche ouverte. Basé sur l'échange entre les différents acteurs, le développement de la filière bois passe par l'adéquation de l'offre avec la demande locale et la qualité.

* par le responsable de projet biomasse chez Domosystem
haut de page

Produits recommandés

Humitest spécial bois, paille, foin

Avec sa sonde marteau ou ses sondes spéciales, cet humidimètre permet de mesurer la teneur en eau des bûches, des grumes, des plaquettes, de la sciure, des granulés et des balles de foin, de paille ou de cellulose.



Humitest spécial bois rond

Cet humidimètre permet de mesurer la teneur en eau des bûches, des grumes..., y compris du bois fraîchement coupé, grâce à sa sonde marteau.



Humitest spécial biomasse

Cet humidimètre pour la biomasse permet de mesurer la teneur en eau et la température de plaquettes forestières, copeaux de bois, écorces, miscanthus, granulés végétaux, rafles de maïs...



Témoignage

« la tarification dépend du taux d’humidité mesuré »

NF444 - Biocombustibles solides

NF444 - NF Biocombustibles solides - Granulés Biocombustibles certifie les caractéristiques suivantes:
- les dimensions,
- le pouvoir calorifique inférieur (PCI) et l’humidité,
- le taux de fines,
- le taux de cendres,
- la résistance mécanique,
- la masse volumique (apparente),
- les teneurs en soufre, chlore et azote.

Cette certification se base sur la norme européenne EN 14961-2.