Accès direct à l'aide Retour à la page d'acceuil Accès au plan du site Accès au formulaire de contact Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page
Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page

Recherche par métier / application

Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page

Humidité des supports (murs, sols…)

Humidité des supports (murs, sols…)
Le traitement mur humide ou le traitement d’une chape avant pose d’un revêtement ou mise en peinture permet de garantir la qualité de son chantier.

L’humidité, origine majeure de sinistres

Murs cloqués ? Moquettes décollées ? L'humidité excessive dans un support provoque des dégradations immédiates ou à terme.
Concernant les finitions du bâtiment, la majorité des sinistres ont pour origine un excès d'humidité dans les "subjectiles" (doublages, panneaux, toiles) ou dans les supports (béton, mur, plancher).

Causes de l'humidité

L'humidité des supports provient majoritairement :
- de l'eau résiduelle de préparation des matériaux (plâtre, béton, ciment…). Celle-ci est due à des délais de réalisation trop serrés entraînant un temps de séchage des supports insuffisant.
- de la migration ou des remontées capillaires. Ces dernières se manifestent principalement dans les constructions anciennes ; l'eau issue du sol migre dans les murs.
- des fuites d'installation sanitaires ou de canalisations.
- des défauts d'étanchéité des parois ou des toitures.
- des inondations.

Mesurer l'humidité du support (murs, sols…)

Les travaux de pose de revêtement de sol (carrelage, moquette, parquet, résine ou sol plastique) ou mural (peinture, papier peint ou tissu) sont à réaliser après réception du support.
Celle-ci consiste à définir précisément sa qualité et notamment son taux d'humidité en profondeur.
Humidité ambiante et température du support doivent être telles qu'il n'y ait pas de condensation au niveau du support : la température du support doit être supérieure à la température de rosée (ou point de rosée).

Normes et responsabilité

La réception du support permet d'engager raisonnablement la responsabilité d'un parqueteur, solier-moquettiste, applicateur de résine, peintre ou carreleur. Certaines normes encadrent et formalisent cette expertise des sols et des lieux avant la mise en œuvre de revêtement de sol.
A titre d'exemple,
- les NF DTU 53.2 - revêtements de sol plastiques collés - et NF DTU 54.1 - revêtements de sol coulés à base de résine de synthèse- précisent notamment que la siccité du support ne doit pas dépasser le taux d’Humidité Relative d’Equilibre (HRE) de 85 % pour les revêtements de sol PVC collés (NF DTU 53.2) et 80 % pour les revêtements de sol coulés à base de résine de synthèse (NF DTU 54.1) ;
- l'ASTM F 2170-02, norme américaine, décrit la méthode de test pour déterminer l'humidité relative des chapes en béton avec des sondes hygrométriques.
haut de page

Produits recommandés

Hygromètre Humitest spécial bâtiment

Cet humidimètre conçu pour les professionnels du bâtiment permet de mesurer la teneur en eau dans le béton, chape ciment, plaques de plâtre, parpaing béton, brique…
Modulable grâce à ses sondes en option :
- Sonde de température de surface par infrarouge
- Sonde thermo-hygrométrique
- Sonde CO2



Humitest MMS2

Quatre appareils en un : humidimètre de contact avec deux pointes, détecteur d'humidité en profondeur par radiofréquence, thermomètre de surface par infrarouge, thermo-hygromètre réactif.
Les plus :
- interface intuitive avec un écran en couleurs,
- enregistrement manuel et en continu,
- microprogramme évolutif,
- calculs psychométriques,
- sonde de température de surface à infrarouge avec pointeur laser.



Témoignage

« L’humidité du support, cause principale des pathologies »

Teneur en humidité d’équilibre

Encore appelé équilibre hygroscopique, ce terme désigne l’état d’équilibre atteint par une matière ou un matériau en fonction des conditions extérieures.

Performance thermique et siccité

La performance thermique d’un mur dépend de sa siccité. Avant la pose d’un isolant, l’humidité d’un mur est à supprimer.