Accès direct à l'aide Retour à la page d'acceuil Accès au plan du site Accès au formulaire de contact Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page
Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page

Recherche par métier / application

Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page

Qualité de l’air intérieur et santé

Qualité de l’air intérieur et santé
"La qualité de l’air intérieur… Contributions croisées" est une synthèse sur les risques sanitaires liés à la détérioration de la qualité de l’air intérieur.

Coordonné par la Fédération Française des Tuiles et Briques, ce Livre Blanc répond à la question :
« L'Air c'est la Vie… Un enjeu sanitaire majeur
Pourquoi éviter la contamination de l'habitat par les moisissures

Qualité de l'air intérieur et médecine

« Le facteur de risque commun à l'apparition et au développement de ces différents aéro-contaminants est représenté par l'excès d'humidité
Denis Charpin, Professeur à la Faculté de Médecine, Chef du service de Pneumologie à l'Hôpital Nord à Marseille

« Sachant que 30% de nos concitoyens sont allergiques, le nombre de personnes à risque de développer une pathologie en rapport avec les moisissures est important.»
Frédéric de Blay, Professeur. Unité de Pneumologie, d'Allergologie et de Pathologie Respiratoires

Qualité de l'air intérieur et construction

« La qualité de l'air que nous respirons est de plus en plus mise en cause dans le développement de certaines maladies, en particulier des allergies et maladies respiratoires.»
Philippe Tourtelier, Président du Groupe d'études sur l'éco-construction

« Depuis les années 70, la politique d'économie d'énergie a entraîné un confinement des bâtiments. Cette politique a eu pour conséquence une augmentation de l'humidité propice à la prolifération des microorganismes, notamment des moisissures.»
Bertrand Delcambre, Président du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB)

« L'humidité permet la croissance fongique, en même temps qu'elle favorise la dégradation de certains matériaux, elle-même source de pollution. La lutte contre les moisissures repose sur une bonne conception du bâtiment en termes de chauffage, de ventilation et d'absence de ponts thermiques importants.»
Raphaël Slama, Président de l'Association Qualitel


PS: Sur la détérioration de l'air intérieur, voir l'étude de l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur.

Citations extraites du livre blanc « La qualité de l’air intérieur… Contributions croisées ».
haut de page

Produits recommandés

Hygromètre Humitest spécial bâtiment

Cet humidimètre conçu pour les professionnels du bâtiment permet de mesurer la teneur en eau dans le béton, chape ciment, plaques de plâtre, parpaing béton, brique…
Modulable grâce à ses sondes en option :
- Sonde de température de surface par infrarouge
- Sonde thermo-hygrométrique
- Sonde CO2



Humitest MMS2

Quatre appareils en un : humidimètre de contact avec deux pointes, détecteur d'humidité en profondeur par radiofréquence, thermomètre de surface par infrarouge, thermo-hygromètre réactif.
Les plus :
- interface intuitive avec un écran en couleurs,
- enregistrement manuel et en continu,
- microprogramme évolutif,
- calculs psychométriques,
- sonde de température de surface à infrarouge avec pointeur laser.



Risque pour la santé des salariés

Lorsque le médecin du travail constate la présence d'un risque pour la santé des salariés, il propose par écrit à l'employeur les mesures visant à la préserver. L'employeur doit tenir compte des propositions du médecin du travail.
Code du travail art. L.4624-3-1 nouveau

Valeurs-guides de l’air intérieur dans les ERP

Les établissements recevant du public ont des valeurs-guides pour l'air intérieur concernant trois polluants : le formaldéhyde, le benzène et le dioxyde de carbone.