Accès direct à l'aide Retour à la page d'acceuil Accès au plan du site Accès au formulaire de contact Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page
Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page

Recherche par métier / application

Accès direct au menu du site Accès direct au menu du contenu Accès direct au contenu de la page

Ventilation par insufflation

Renouveler l’air intérieur en conciliant qualité de l’air et efficacité énergétique.

Renouveler l'air intérieur


Bâtiments récents, particulièrement bien isolés au détriment d'une ventilation efficace, ou immeubles rénovés sans tenir compte de la qualité de l'air intérieur sont des cas typiques de taux de renouvellement d'air intérieur insuffisant.
La ventilation par insufflation assure le renouvellement de l'air intérieur et la maîtrise du taux d'humidité de l'air intérieur, dans l'ensemble du local ventilé. Elle contribue à la santé et au confort des occupants ainsi qu'au rendement thermique de l'habitat ou du lieu de vie traité.

Protéger la santé des occupants

  • Taux d'hygrométrie abaissé

L'air correctement renouvelé empêche un taux d'hygrométrie excessif, qui favorise le développement de la plupart des moisissures, acariens et champignons.
  • Air filtré

La ventilation mécanique par insufflation fait barrière à l'essentiel des polluants extérieurs (pollens, poussières, …) grâce à son filtre à poussières, à remplacer une ou plusieurs fois par an, suivant le degré de pollution de l'environnement.
  • Air en surpression

L'évacuation de l'air intérieur vicié s'effectue par la légère mise en pression du local (cave, appartement, maison). L'air vicié est expulsé par les ventilations hautes des pièces humides et par les grilles de ventilation dans les menuiseries des pièces sèches.
La ventilation mécanique par insufflation repousse le radon et expulse certains polluants intérieurs (COV - Composés Organiques Volatils -, particules, pollens, allergènes de chats et de chiens…).

Améliorer le confort des occupants

  • Chaleur homogène

L'air chaud monte. Dans un environnement correctement ventilé, cet air ne sera plus stocké en hauteur mais réparti du sol au plafond, améliorant le rayonnement des murs.
  • Odeurs et polluants évacués

Un espace confiné favorise l'accumulation des polluants et la persistance des mauvaises odeurs. La ventilation mécanique par insufflation évacue l'air vicié.
  • Nuisances liées à la condensation supprimées

La sensation de froid liée à une atmosphère humide ainsi que la difficulté à se concentrer et à effectuer des tâches habituelles causée par un air malsain disparaissent.
  • Air insufflé préchauffé

L'air extérieur, aspiré dans les combles ou en façade, est préchauffé et insufflé au point le plus haut du local : au plafond du palier de l'étage le plus haut d'un logement, ou dans la cloison d'un couloir.


Améliorer le rendement thermique du local

  • Chaleur stockée au plafond récupéré

La ventilation mécanique améliore la performance énergétique du local en assurant une répartition homogène de l'air chaud.
  • Température de confort abaissée

1°C en moins, c'est 7% d'économie de chauffage, principale dépense énergétique pour un logement.La sensation de confort dépend d'un équilibre entre température et humidité. Avec une hygrométrie moindre, les occupants ressentent moins le froid.
  • Isolation optimisée

L'air intérieur renouvelé correctement limite la baisse de performance thermique des parois froides qui résulte de la condensation.
  • Débit de la ventilation réglable

Le débit de l'air insufflé peut être modulé par l'occupant.


> Voir la charte qualité pour la prestation de services ventilation
>> Télécharger la fiche ventilation par insufflation
haut de page

Produits

Humitest MMS2

Quatre appareils en un : humidimètre de contact avec deux pointes, détecteur d'humidité en profondeur par radiofréquence, thermomètre de surface par infrarouge, thermo-hygromètre réactif.
Les plus :
- interface intuitive avec un écran en couleurs,
- enregistrement manuel et en continu,
- microprogramme évolutif,
- calculs psychométriques,
- sonde de température de surface à infrarouge avec pointeur laser.



Hygrométrie, température et sensation de confort

Loin de lutter contre l’humidité, le chauffage entretient la condensation : plus l’air est chaud, plus il peut contenir d’humidité.
En outre, plus l’air est humide, plus il faut le chauffer pour avoir une sensation de confort.

Références Domosec

A titre d'exemple, quelques réalisations récentes : Hôtel Lambert, Maison de Jean Monnet, Château de Behoust, écoles de la Ville de Champigny-sur-Marne, Hôtel Best Western Fokelstone.

Prestations principalement au service
- d'administrations et de collectivités territoriales (Ville de Meudon, RIVP...)
- de grands comptes (SNCF Equipement, Banque de France...)
- d'organismes HLM (Efidis, OPHLM de Malakoff...)
- de syndic d'immeubles (Nexity, Foncia...)
- de particuliers.

Emission dans l’air intérieur

Mesure de la qualité de l'air
Etiquetage sanitaire de tous les produits de construction et de décoration à partir de 2013.

Cet étiquetage QAI concerne les fabricants, les importateurs et les distributeurs des produits ainsi que les entreprises de construction.